défi familles zéro biodéchet

Réduire ses déchets grâce au compostage :défi réussi pour les familles participantes !

Réduire ses déchets grâce au compostage : voici le défi lancé par le SMICTOM VALCOBREIZH aux quatre familles participantes.
Au mois de mai, pas de compostage mais une pesée de chaque sac poubelle jeté. Au mois de juin, le compostage était lancé et la pesée des sacs poubelle se poursuivait. Le constat parle de lui-même : en moyenne, une réduction de 50 % des déchets et l’émergence de nouvelles idées zéro déchet !

La famille de Charlotte et Alexandre, 2 adultes et une petite fille de 9 ans, Sélène, habitants de Liffré.

Avant le compostage : 16,2 kg de déchets.
Après : 4,2 kg de déchets.

Soit une baisse de plus de 70% de leurs ordures ménagères !

À la maison, ils compostent surtout leurs déchets alimentaires. La famille de Charlotte s’est installée très récemment dans une maison neuve. Ils n’ont que peu de déchets verts pour le moment. En revanche, ils compostent les sciures de bois car Alexandre travaille beaucoup le bois.

Pour eux, les avantages du compostage sont nombreux. « On faisait déjà attention, on a donc été très étonnés de réduire autant nos déchets. Composter c’est très facile, tout le monde peut y arriver« . Le composteur est également un super outil pour les enfants. La petite Sélène adore vider le bio seau (seau permettant de récupérer les déchets de la cuisine) dans le composteur.
Seul inconvénient : les pucerons. Le composteur était composé principalement de déchets alimentaires, il y a un déséquilibre des matières.

Les 3 membres de la famille sont unanimes : ils ne reviendront pas en arrière. Le composteur fait maintenant partie intégrante de leur jardin. Le compost servira au potager à l’avenir. Cela a fait émerger de nouvelles idées : créer leurs propres allume-feux écologiques et recycler des palettes pour leur jardin.

La famille d’Aline, 2 adultes et 2 jumelles de presque 5 ans, habitants de Montreuil-sur-Ille.

Avant le compostage : 39 kg de déchets.
Après : 18,1 kg de déchets.

Soit une baisse de plus de 50% de leurs ordures ménagères !

Avec des chats à la maison, Aline a trouvé la bonne solution pour réduire ses déchets : une litière végétale et compostable. À côté de ça, tout y est jeté : épluchures, mouchoirs, petits cartons, mauvaises herbes…le compost est bien équilibré. « Avec deux enfants, nous avons parfois quelques restes de repas. Nous avons moins mal au cœur de les jeter au composteur sachant qu’ils seront valorisés« .

Grâce au composteur, la petite famille constate une réduction importante des déchets. Ils ont sorti deux fois moins leur poubelle et pensent être capables de la sortir qu’une seule fois par mois à l’avenir.
Au lancement, ils ont rencontré quelques difficultés. « Le temps que l’équilibre se fasse, nous avons eu quelques odeurs et des moucherons. Maintenant que l’équilibre est en cours, c’est beaucoup mieux !« .

Tout le monde s’est prêté au jeu à la maison. Les petites ont été sensibilisées à la question des déchets à l’école : elles se sont donc facilement impliquées dans le compostage. Au vu des résultats obtenus, la famille a décidé de mettre en place d’autres moyens de réduction des déchets : l’arrêt des bouteilles en plastique, une lessive en paillettes de savon, un savon solide pour la vaisselle…

La famille de Christine, 1 adulte et un adolescent, habitants de St Médard-sur-Ille.

Avant le compostage : 4,15 kg de déchets.
Après : 1 kg de déchets.

Soit une baisse de plus de 70% de leurs ordures ménagères !

Souvent absents de leur domicile, Christine et son fils compostent surtout leurs déchets verts. Pour le reste, ce sont des épluchures, la peau des fruits, etc.

Malgré un poids des ordures ménagères au départ très faible, Christine a constaté une importante réduction des déchets. Son fils adolescent s’est également bien pris au jeu, c’est d’ailleurs lui qui a installé le composteur. Toute la famille joue le jeu. Avant de jeter, Christine se questionne : « qu’est-ce que je peux en faire ? ».

Christine fabrique déjà des produits par elle-même : une lotion nettoyante pour le visage avec le romarin, un nettoyant multi-usages (vitre, salle de bains, surfaces) avec les peaux des agrumes, elle mélange des peaux de bananes avec de l’eau pour arroser ses plantes…
Elle utilise du savon noir et du vinaigre blanc au lieu des produits nettoyants.

Christine prévoit de planter des haies dans son jardin, d’installer un récupérateur d’eau et de faire un jardin de plantes aromatiques. Le compost servira pour les parterres.

La famille de Jean, deux adultes.

Avant le compostage : 9 kg de déchets.
Après : pas de données mais un constat d’une réduction importante des déchets. Le bac d’ordures ménagères est sorti toutes les 3 semaines.

Chez Jean, le composteur a rejoint un autre dispositif très pratique pour réduire ses déchets : le poulailler ! Les poules mangent beaucoup de choses mais pas tout : le composteur reçoit les déchets qu’elles ne mangent pas comme les épluchures d’agrumes ou de melon, les coquilles d’œufs…
Jean y dépose aussi ses déchets verts mais également…les fientes de ses poules ! Pratique.

Le gros avantage du composteur pour Jean, ce sont les allers-retours en moins à la déchèterie car il s’y rendait régulièrement. De son côté, pas d’inconvénients notables concernant le composteur : ni d’odeur ni de nuisibles.

Pour lui, le compostage est vraiment un plus. « Je n’étais pas dans cette démarche de réduction des déchets au départ, mais je ne reviendrai pas en arrière. Surtout pour la déchèterie où je vais moins souvent, même si le personnel est sympathique. »

Vous souhaitez vous lancer dans le compostage ?
De nouvelles ventes sur réservation sont prévues à l’automne 2022 ! Réservez votre composteur ici : https://www.valcobreizh.fr/reserver-du-materiel/composteurs/

Nouvel arrivant sur le territoire ?

VENTES DE COMPOSTEURS

Il n’est pas encore trop tard pour réserver un composteurs. Mais ne tardez plus ! C’est ici. 

Les déchèteries passent à l'heure d'hiver

A partir du 1er novembre, les déchèteries du Smictom Valcobreizh passent à l’heure d’hiver et ferment à 17h au lieu de 18h. 

jours Fériés : collectes décalées !

Les 1er et 11 novembre sont  fériés. Il n’y aura donc pas de collectes ces jours-là. Elles sont décalées d’une journée, à partir du jour férié jusqu’au samedi. 

File could not be opened. Check the file's permissions to make sure it's readable by your server.